J’ai testé .. – 9.12.2016

.. le Hip-Hop Yoga; et c’était fou. Venez que je vous raconte.

5d6a67aba2fd6309f1903d5d8af0dd00

Bon enfin, je vais tenter parce que j’ai un peu peur que ce soit décousu. J’ai envie de vous partager tellement de choses, de sentiments, d’émotions la dessuite, et ce n’est pas toujours simple de mettre ça par écrit, tout ne se raconte pas, tout ne se transmet pas; mais je vais essayer, je vais faire au mieux, promis.

Si vous me connaissez par la lecture du blog, (ou en chair et en os ;), il est possible que vous sachiez que je cherche toujours à aller mieux. Ou que vous ne le sachiez peut être pas remarque. Je ne sais pas exactement comment vous ressentez ce que je vous partage ici. Mais au fond, je crois qu’on cherche tous ou presque à aller mieux; mieux qu’hier, moins bien que demain; et ce, chaque jour qui passe. C’est pas que je ne vais pas bien hein, ne me méprenez pas. Je vous voie là, vous dire derrière votre écran : « oh non, si c’est un article déprime c’est bon je passe mon chemin. » Non, non. Promis ce n’est pas du tout un article déprime, bien au contraire même.

Sortez les sourires, c’est parti !

Aller mieux je disais. Aller mieux c’est un peu comme une quête constante non ?  Une quête ou il n’y a pas de ligne d’arrivée, pas de but précis. On ne sait jamais si ça ira mieux, moins bien; on ne ressent jamais lorsque ça va mieux, on ne s’en rend pas vraiment compte parce qu’on est fait de telle sorte qu’on en veut, on en recherche toujours davantage
Je ne vais pas mal, je ne suis pas triste. Il y a des hauts, des bas, des moments durs et des sentiments qui envahissent; mais comme tout le monde. La majorité du temps je pense être quelqu’un de positif, joyeux, aimant, indépendant et enthousiaste (ai-je raison ?).
Ces derniers temps,  je m’aperçois que le corps et l’esprit sont bien plus liés que ce que je le pensais.

Il semble inné de penser que le corps et l’esprit soient liés pas vrai ? Mais voyez-vous, je crois que je ne m’en rends compte que depuis quelques temps. Je n’ai jamais vraiment appris à écouter mon corps, mes besoins et mes envies en grandissant. Ce n’est pas de ta faute maman promis 😉 Si tu passes par là je te fais un gros bisous.
C’est juste que j’ai toujours pense logiquement et simplement : tu as mal à la tête : tu prends un cachet, tu es fatiguée : tu vas dormir, tu as faim : tu manges, tu es stressée : tu vas marcher/danser ou crier (au choix ou les trois).
J’ai toujours eu cette vision très terre à terre des choses. Comme beaucoup d’entre nous je suppose. Et attention je ne suis pas non plus en train de devenir un shamman hein, ne vous inquiétez pas.

Mais peut être qu’avec la vie qui est passé, avec les expériences que j’ai réalisées, les cailloux qui se sont interposés et le ciel que j’ai appris à regarder, j’ai commencé à prendre du recul sur certaines choses. J’ai commencé à regarder le monde différemment. Je crois que j’apprends chaque jour un peu d’avantage à respirer; inspirer, expirer tout simplement, à relativiser et à voir les choses d’un regard plus serein. Attention, je dis bien que j’apprends hein, ça se fait petit à petit.

J’apprends à être triste, j’apprends à l’accepter, à le comprendre, à en parler et à le laisser s’en aller. Non ce n’est pas simple. Parfois je culpabilise de laisser ce sentiment s’en aller; c’est fou hein, mais c’est la vérité. J’apprends aussi à accepter d’être heureuse, de rire et d’en profiter. Oui, d’en profiter. De nombreuses fois, je me dis, « oh putain (oui je suis une fille de Sud, je jure oulalala ne m’en voulez pas), je suis trop bien là, je suis trop heureuse, c’est trop génial » et croyez-moi je le savoure et je fais encore plus de choses qui me rendent heureuse. Je suis parfois nostalgique, bien sûr. Je repense à un temps, un moment ou un instant. Des personnes me manquent, une âme me manque, je pourrais même aller jusqu’à dire qu’un monde me manque; parce que c’est vraiment ce que je ressens parfois. Mais je crois que c’est ok. C’est ok parce que c’est comme ça. Je n’y changerai rien, et subir ma propre tristesse ne changera pas ces choses qui la provoquent. Alors quand elle est là, en moi, je l’écoute, et puis j’essaie de la laisser partir. Et pour cela, je crois qu’il faut apprendre à se connaître et à connaître ce qui nous fais “vraiment » du bien.

777c8bb40849d2c3c28911463e3d80e6

Bon enfin, j’étais pas censé vous parler du yoga ?
Dans ma quête à aller biena me sentir bienmieux.. J’ai testé et essayé tout un tas de choses. Inévitablement bien sûr, je me suis penché vers le yoga. Mon entourage m’en vantait les bienfaits ; et j’étais attirée par la beauté et la souplesse que la pratique demandaient ; alors pourquoi pas ? J’ai teste diffèrent style; hatha, ashtanga, vinyasa, bikram.. Mes favorites étant les deux dernières, plus rythmées ou plus challenging (notamment dans le cas du bikram). Mais il me manquait toujours un petit quelque chose. Ces séances me faisaient du bien, bien sûr; mais elles ne créaient pas l’étincelle.

J’ai entendu parle du hip-hop yoga récemment et ça m’a pas mal intrigue. Curieuse j’ai voulu essayé. Apres tout, c’est vrai, pourquoi le yoga devrait se pratiquer avec de la musique calme, douce ou sans musique ?
Et la.. je l’ai eu cette étincelle. Les mots, l’esprit, la méditation du yoga, avec le rythme de la musique hip-hop, qui personnellement m’amené dans un tout autre univers. J’ai été complètement mais alors complétement séduite par le concept. Sincèrement on se dépasse physiquement mais aussi spirituellement. La musique entraine, la salle est plongée dans l’obscurité, personne ne nous regarde, personne ne se regarde, chacun fait ce qu’il veut, comme il le veut, jusqu’où il le veut. C’est OUF. Je me suis laisse emportée, les mouvements s’enchainaient c’était intense mais sur le moment je ne l’ai même pas ressenti. (Bon le lendemain par contre.. c’était une autre histoire ;). J’étais loin. J’étais bien.

La salle est uniquement éclairée par de petites bougies. On commence la pratique par des downward dogs. On est vite chaud, parce que la salle est chauffe à 80-90 degrés grâce a un système infrarouge. Le cours est divise en « flow » -> « écoulement » (visualisez l’écoulement de l’eau, autre façon de dire que les mouvements doivent s’enchainer de manière fluide et non saccadées). On en fait deux en suivant les consignes du professeur, puis le rythme et le son de la musique augmente; on passe en « flow hard ». On kiffe. Et puis on termine en « flow libre », chacun exécute l’enchainement de la façon qu’il le souhaite au rythme qu’il le souhaite. Et on passe à un autre flow. C’est top. C’est vraiment top. Je sais que ce n’est pas installé partout encore, mais si vous avez l’occasion d’en faire, vraiment, allez-y. N’ayez pas peur. Pas besoin d’être la plus souple, la plus fit ou la plus bonne. Chacun y va avec son niveau et sa motivation.

Enfin bon.. le mot de la fin, celui que j’aimeriez que vous reteniez et que vous gardiez si vous m’avez lu jusqu’au bout (merci), c’est que peu importe ce que ce soit pour vous; du yoga, de la peinture, de la danse, des prières, du shopping, de la pâtisserie, faites ce qui vous fais du bien, comme vous l’entendez. Faites-en beaucoup, à la folie, passionnément. Partez découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles combinaisons. Que vous cherchiez à aller mieux ou que vous pensiez déjà aller très bien. Faites ce que vous aimez, et faites en beaucoup. Très beaucoup.

8823bddbc34d889e8cc00ce9e69b6040

Bisous, bisous

Crédit Photo : Pinterest

lecieletlesetoiles

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Alexandra A. dit :

    Hello, oui oui je suis de retour enfin ici 🙂 Je lis souvent mais je ne laisse pas souvent de commentaire.. (m’en veux pas hihi)
    Je suis tombée amoureuse à partir de cette année du Yoga. Je pratique le Vinyasa tous les lundi entre midi et deux au boulot. Cela me détend énormément, et quand je ne fais pas ma séance cela me manque !!
    J’adore être maître de mon corps, et le yoga c’est parfait pour ça. J’aimerai tellement essayer le Hip hop yoga sur Paris, j’ai vu que Clotilde Chaumet donnait des cours, alors je vais surement tenter le coup 
    En tout cas, très bel article comme d’habitude, très bien écris ! On essaye tous d’aller un peu mieux chaque jour et je trouve que tu le fais divinement bien 😉 Tu as une force en toi surdimensionnée et j’en suis admirative!!
    Je te fais de gros bisous ma Caro.
    A bientôt sur Paris 

    Aimé par 1 personne

    1. Tu es un AMOUR ma Alex !!
      Et avec des commentaires comme ca je ne peux pas t’en vouloir !!
      Je te comprends totalement quant a la maitrise du corps, et franchement, quoi de plus beau que de maitriser un mouvement et de se sentir en harmonie entre ce que l’on recherche et ce que le physique accomplit durant la seance.
      Je ne peux que te recommander d’y aller et je t’y accompagnerai meme avec grand plaisir ! (Prochaine visite sur Paris on reserve ? 😉 )
      Tu es un amour, je t’embrase fort fort ❤

      J'aime

  2. Mamoune dit :

    Oui tellement vrai il faut en faire beaucoup beaucoup de ce qu on aime 😘😘😘😘😘

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s