Firenze, Lettre 2 – 09.11.2016

img_0183

À Florence, le 31 Mars 2016

La pluie s’est enfin arrêtée et ce matin nous avons droit à un ciel bleu magnifique. Il fait frais mais les rayons du soleil sauront nous réchauffer je l’espère.
Hier soir, comme je te l’ai dit, les garçons nous ont amenés dans un marche couvert qu’ils avaient découvert dans la journée. C’était une sorte de halle, des halles couvertes du même genre que le Marché de la Boqueria à Barcelone ou EATALY à Milan, tu te souviens ? Pleins de petits corners de nourritures un peu « gourmets« , des pizzas, des pâtes fraîches, des huitres, du poisson , un bar à légumes, à jus, à vins.. Le concept ? Chacun choisit ce qu’il veut et tout le monde se regroupe autour d’immenses tables centrales pour partager. C’est très animé, tout le monde parle très fort, à l’italienne, l’ambiance est on ne peut plus au rendez-vous, c’est trés convivial. On adore.
On a trop bu d’un vin délicieux, on s’est partagé pâtes/pizza/salade et poisson (je ne te précise pas ce que J’AI partagé 😉 ) et le chemin du retour s’est fait en chantant TRÈS fort, en se trompant mille fois de chemin pour retrouver l’hôtel, en parlant à tous les Italiens que l’on aura rencontré et en rigolant à en avoir bien trop mal au ventre.

Ce matin, on s’est tous levé à 10h avec un petit mal de tête le sourire aux lèvres alors qu’on était censé se lever aux aurores pour aller admirer la ville de ses hauteurs.. Hm hm, de bons élèves nous sommes ! Enfin bon, ce n’est pas grave. Le plaisir du voyage s’est aussi de savoir adapter son temps face au contre-temps.
Après s’être bien réveillé avec un bon cappuccino, nous nous partions découvrir les fameux Palazzo et Ponte Vecchio.. Que de belles images. Je fais des photos à tout va; c’est tellement joli. Les ruelles sont toutes petites, toutes étroites, il est encore plus simple d’y admirer les vitrines des boutiques de part et d’autres de la rue. On dirait un labyrinthe, à croire que les Italiens sont bons pour ça, souviens toi ce que je t’avais dit de Venise. Mais un labyrinthe dans lequel j’adore me perdre. Je suis completement sous le charme. On pourrait jouer à cache-cache que je serais la plus heureuse.
Nous nous arrêtons à la galerie ouverte, nous nous trompons tellement de fois de chemins que nous tombons je ne sais combien de fois devant la cathédrale, mais nous rions beaucoup. Faute de l’avoir fait le matin, nous sommes montés observer la ville d’en haut en début d’après-midi, j’ai lu que c’était très beau.

img_0169img_0079img_0065img_0138img_0225

Effectivement. On y admire une vue panoramique sur l’Arno, les toits orangées, et la campagne envoûtante de la Toscane. Je m’imagine y vivre. Habiter dans une de ces grandes demeures avec un champs de vigne, tellement typique de cette région. Profiter du temps à l’ombre d’un arbre avec un livre, un verre de Prosecco et les pieds dans la piscine. La dolce vita quoi. Tu en penses quoi ?
Je me l’imagine tellement comme ça la Toscane. Une vie douce, élegante, entourée d’amis, où chacun sait apprécier les plaisirs simples de la vie. Nous devrions y retourner. Soupir.. Au final, pourquoi la vie devrait-elle être plus compliquée ?

Je t’écris d’un petit café où nous nous sommes arrêtés boire un enième cappuccino (que je commande toujours dans le seul et unique but d’avoir la mousse, tu me connais 😉 ) avant de rentrer à l’hôtel. Nous prenons la route tout à l’heure, Florence Capitale des Art et cité des Nénuphars c’est déjà fini. C’est une ville incroyable, fascinante et si élegante.
Tout a l’heure, nous prenons la route pour Pise. Il nous reste encore un peu de temps, et nous voulons la decouvrir avant de rentrer a Milan.

Je t’embrasse câlin, je t’embrasse coquin.

Caroline

img_0311img_0178img_0227img_0157img_0141img_0148

Firenze, mes Adresses :
Bien sur, dans une lettre, on ne décrit pas tout tout tout. Voici donc une petite liste d’adresses (en plus de celles mentionnées dans l’article) que j’ai repéré et/ou testé et dont je me suis dis qu’il serait chouette de partager si certain(e)s d’entre vous souhaitez un jour, vous rendre à Florence.

A voir / A faire :

Le Jardin Botanique
Via Pier Antonio Micheli 3

Jardins de Boboli
Piazza Pitti, 1, 50125 Firenze, Italy

Musee Salvatore Ferragamo
Palazzo Spini Feroni, Via Tornabuoni 2

Musee Gucci
Piazza Signoria, 10

Vieille Pharmacie Santa Maria Novella
Via della Scala 16

L’eglise San Miniato al Monte
Via delle Porte Sante, 34

Shopping :

Luisaviaroma
Via roma
50122 Firenze

Echo
Via Dell’Oriuolo 27 (Une designer Florentine)

Boutique Nadine
Via de’ Benci 32r (Un concept store trop canon)

Officina Profumo di Santa Maria Novella
Via della Scalla 16, 50123 Firenze

Se loger :

Hotel de la Pace
Via Alfonso Lamarmora, 28, 50121 Firenze, Italy

Miam-miam :

Marche couvert
Piazza del Mercato Centrale – Via dell’Ariento
50123 Firenze

Cucciolo Bar & Pasticceria
Via Corso 25

Dixie
Via del Corso 50R

Goldenview
Via de’Bardi 58

La Cite
Borgo San Frediano, 20

Art Bar
Via del Moro, 4 (pour les fruits sur les cocktails OG)

Caffetteria delle Oblate
Via dell’Oriuolo, 26

Glace :
Carapina
Location: Via Lambertesca, 18 and Piazza Oberdan, 2r

Et vous Florence, la Toscane vous connaissez ? Comment vous vous l’imaginez ?

img_0176img_0322img_0103img_0152img_9968img_0123img_0185

Bisous, bisous
& merci de me lire les Loulous

lecieletlesetoiles

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s