Vendredi, défilé et nouveauté – 21.10.2016

Bonjour, bonjour les loulous !

img_2413

Votre semaine positive se déroule toujours bien ? Je compte sur vous pour vous faire plaisir hein !! Nous sommes déjà vendredi, et vendredi, c’est ravioliiiii. (Elle pete les plombs ca y est et elle a encore une après-midi à tenir !! TOUT VA BIEN ! ahaha). Je disais donc, nous sommes vendredi, alors aujourd’hui on a même le droit à un extra plaisir. Manière de s’auto-gratifier de la semaine de dur labeur que l’on vient de réaliser. Qu’en dites-vous ? Allez allez, je veux vous voir ou plutôt vous savoir tout sourire, le week-end est bientôt la, voir déjà là à l’heure où vous me lisez, raison de plus pour prendre son temps et soin de sa petite personne.

Hier, en cherchant quelques choses sur l’ordinateur, je suis retombée sur mes photos de Fashion Week. Je me suis donc replongée dedans, me les suis toutes repasse avec un sourire béat sur les lèvres, et ai constaté que je ne vous en avez pas encore parle !!! Honte à moi ! La vilaine.

Alors aujourd’hui, je vous raconte et vous fais tente de vous faire vivre, ma Fashion Week à moi. Vous venez ?

Commençons par le commencement si vous le voulez bien.

img_2539img_2458img_2394img_2619img_2420img_2573

NB : Avant de commencer (ca y est elle s’embrouille déjà) je tiens à préciser que je n’ai assisté qu’a UN défile, TROIS au total dans toute ma petite vie ; et que j’ai, jusqu’alors seulement pris beaucoup de plaisir à me rendre aux entrées et sorties des défiles. Je suis donc LOIN d’être une experte mais ai juste envie de vous faire partager ce que j’ai vécu de mon petit œil de fille du sud, qui, jamais ne pense pouvoir le vivre un jour. Croyez-moi, c’était intense. NB termine. Je vais essayez de tout vous transmettre clairement. Enfin..Autant que possible. On parle de moi, souvenez-vous. 😉

Un matin, assise à mon bureau, jonglant entre les mails, le téléphone et la réception de nouvelles collections, ma boss me lance le plus banalement du monde : « Tiens Caroline, j’ai pensé à toi, on a reçu cette invitation pour le Défilé Supima. Je ne pense pas pouvoir y aller, nous avons rendez-vous avec X à la même heure. Ça te dit d’y aller ? »

Moi dans ma tête :

« Aaaaaaaaaaahhhhhh, mon dieeeeeeeeeeuuuuuuu, quoooooooooooiiiii, elle est sérieuse ?, youuuuulouuuulouuuuu, traaaallaaaaaallaaaaaa,youpiiiii youpaaaaa, pompelup… »

Moi devant ma boss :

« Oh oui, bien-sûr. Merci d’avoir pensé à moi. Sourire de deux mètres. Mais cela ne vous dérange pas que je n’assiste pas au rendez-vous ? ». Genre. Pourvu qu’elle dise non.

Moi à ma mère/meilleure amie/TOUT mon entourage:

Texto : « OH MON DIEU, OH MON DIEU, OH. MON. DIEU. Manon vient de me proposer d’aller à un défilé de Fashion Week !!!! Aaaarrrrrrgh ! Je suis trop excitee !! Je suis sur un nuage !! Non mais à la Fashion Week !! Tu imagines !!! Ohlala. Je n’en reviens pas !! Non mais… Aaaaaaah! » Oui, bon, quand je suis contente j’arrive assez bien à le montrer 😉

J’ai eu UN jour pour penser à ce que j’allais me mettre.

Non mais oui, vous comprenez. Je ne pouvais pas y aller n’importe comment. Certes je n’allais pas mettre la plus extravagante des tenues, avec la chance que j’ai, mon niveau d’excitation serait tel à ce moment-là, que je me tacherai 3 minutes avant ou m’accrocherai et déchirerai un volant trop longs ou encore tomberai par le port de talons trop instables ou que sais-je. Je suis une femme pleine de ressources quant aux boulettes, vous le savez déjà.

Il faisait très chaud, j’ai fais au plus « simple » et ai accessoirisé le tout. Apres tout, comme a dit Diane Von Fustenberg un jour « c’est l’attitude qui fait tout » hein.

img_2635img_2450img_2426img_2512img_2514img_2494

Et c’est ainsi que moi, jeune femme de Foix, (rigolo ça), me suis retrouvé un beau très beau et chaud très chaud jour de septembre, à faire bipper mon pass VIP (silvousplait) au grand Monsieur avec des lunettes noires à l’entrée des portes du défilé. Dire que je sautais d’excitation serait franchement un euphémisme.

Je suis allée le plus normalement possible, en faisant des bonds, le saut périlleux et la roue si je l’avais pu, m’asseoir à ma place attitrée. Deuxième rangs, près de l’entrée, derrière une femme belle, élégante, qui, à l’écoute de sa conversation téléphonique devait probablement être journaliste ou éditrice. Je suis sage comme une image, je regarde à droite, à gauche, en haut, en bas, devant, derrière, je photographie, je filme, avec le téléphone, avec l’appareil photo, clic, clac, avec le flash, sans le flash, je me lève, je m’assois. J’ai peur de ne pas être à ma place au moment où le défilé commence, et je ne veux en perdre aucune miette. Mais genre aucune quoi.
Et là, je ne sais pas si c’est le fait que je me sois trémoussée comme un petit singe qui a attirée son attention, mais une des organisatrices vient me voir. En mon moi intérieur je me dis : »Oh p**** tu vas te faire engueuler, ça y est, on va te virer – Ou – et voilà, c’était une blague en fait tu ne peux pas assister au défile… » Non non je ne suis pas du tout quelqu’un qui dramatise. Hahahah.

« – Mademoiselle, il n’y a personne qui sera devant vous, si vous le voulez bien, vous pouvez vous asseoir au premier rang. » La. Comme ça. NORMAL. Caroline. Fashion Week. Premier rang. Dans une même phrase. P.A.R.D.O.N ??? ON PEUT LA REFAIRE ?

Moi dans ma tête :

« AAAARRRRRGGGGHHHHHHHH. DOUBLE AAAAARRRRGGGGHHHH. Check rapide à droite et à gauche pour voir si la demoiselle s’adresse vraiment à moi. SOURIRE ULTRA MEGA GEANT. Non mais c’est une blague !! Oh mon Dieu. Mais je meurs !! Je meurs ! Merci Merci Merciiiiii ! »

Moi à la fille :

« Oh, oui bien sûr. Sourire. Merci. » Comme si, GENRE j’étais habituée à me rendre a 15 défilés ET a être assise au Premier Rang. Of course.

img_2542img_2609img_2624img_2589

J’essaie de paraitre normale quand la femme/journaliste/éditrice élégante a mes cotes me dit : « Boudu (non ca j’avoue c’est moi qui le rajoute 😉 ), ils sont toujours en retard. J’ai le défilé Tommy* ce soir je vais être en retard pour les essayages. Vous y allez ? »
ALORS, comment te dire que …
En tentant d’agir normalement et non comme un petit enfant le jour de Noël, je lui réponds que non [ L’attitude, l’attitude je vous rappelle ] qu’il s’agit d’un de mes premiers défilés. Elle sourit, soupire et me réponds : Profitez en bien, vous me faites penser à moi à votre âge.

Les lumières s’éteignent, la musique démarre, et le premier mannequin entre en scène.

Je crois que c’est là que j’ai commencé à réaliser. Moi, Petite Moi, à New York, à un défilé de Fashion Week, le rêve, mon rêve, en train de se dérouler devant mes yeux ébahit. Une expérience sublime. Ça passe à 1000 à l’heure, mais j’ai tout gardé. J’ai photographié et filmé sans seulement regarder l’appareil tellement je voulais que mes yeux absorbent et mémorisent chaque image. C’était magique. Alors certes, ce n’était pas le défilé Yves Saint Laurent, et vous allez peut être vous dire « oui, bon, ça va, pas la peine d’en faire tout un plat ». Mais pour moi, c’était vraiment fou. Je ne pensais même pas un jour pouvoir l’effleurer du bout des doigts. C’était .. Waouh.

Et un jour, oui un jour, au défilé Yves Saint Laurent, j’y assisterai.
Ne cessons jamais, jamais, de croire en nos rêves.

img_2517

Petit PS : J’ai envie de lancer une nouvelle catégorie sur le blog. Chaque semaine, je publierai une phrase, une citation ou une anecdote qui sera un peu le « motto » de la semaine. Vous en pensez quoi ?

Bisous, bisous

lecieletlesetoiles

 

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Mamoune dit :

    Alors la je t imagine tres vie sauter partout excited comme une puce 😊😊

    Par contre nous aurions été nombre a vouloir ta place 😁😁
    Bisous

    J'aime

  2. Marielle dit :

    Oh ma Caro j’en ai eu les larmes aux yeux !!! 😍😘

    Aimé par 1 personne

    1. Oh 🙂 Merci beaucoup Marielle. Merci de me lire, de commenter, et surtout de me dire ca, ca me fait enormement plaisir 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s