Gli colore di Burano – 07.08.2016

IMG_1415

Bonjour, bonjour !

Comment allez-vous ? En vacances, encore au travail ou déjà rentré ?

Pour ma part, point de vacances il n’y aura cette année, car je suis revenue dans ma Grosse Pomme adorée, depuis 1 mois déjà, pour un nouveau stage.. Je vous reparle de tout ça très vite promis ! ( #dansedelajoie #happyasamonkey )

Aujourd’hui, je vous présente la seconde et dernière partie de mon petit séjour à Venise en vous présentant les fameuses et très connues îles de Murano et Burano. Si vous visitez Venise et ne disposez que de peu de temps, je vous recommande surtout de vous rendre à Burano (bon même si le vaporeux fait, il me semble, un stop obligatoire par Murano); mais il faut absolument faire ces Iles de la Lagune. Ce serait vraiment trop dommage de les rater.

IMG_1362IMG_1332IMG_1356IMG_1333IMG_1358

Dans mon précédent article, je vous ai rapidement fais part de notre petit apéritif au couché du soleil, assis sur un ponton, les pieds presque dans l’eau. On buvait, on riait, Q faisait l’idiot pour changer, on admirait la vue que l’on avait; c’était vraiment un chouette moment. A côté de nous, il y avait une fille seule, avec son appareil photo. Elle s’est approchée et à commencer à nous parler. De son dernier road trip en Espagne, à ses superbes clichés de Venise (elle est photographe dans l’industrie cinématographique, ceci explique donc cela), en passant par nos envies de voyages respectives, où nos questionnements sur la vie, le monde, l’amitié, nous sommes restés un long moment à échanger, et c’était vraiment enrichissant. Je crois vous l’avoir déjà dit, mais les rencontres sont certainement les choses que je préfère dans les voyages. Qu’il s’agisse d’un échange de mots, ou de regards, d’une façon comme d’une autre, elles marquent le voyage et en font quelque chose d’unique.

C’est donc à ce moment là, en lui demandant ce que nous aurions pu oublier de faire à Venise (étant donné qu’elle était là depuis 5 jours) qu’elle a mentionné le nom de Burano. Elle l’a présenté comme l’une des plus jolies îles d’Italie (bon, tout est tellement beau dans ce pays que je ne sais pas si je dirais l’une des plus belles mais … 😉 ). Il n’en a pas fallu davantage pour nous convaincre. La magie du voyage c’est aussi de savoir changer ses plans à la dernière minute et se laisser porter par l’instant présent non ?

IMG_1440IMG_1366IMG_1367

Murano, connu pour ses souffleurs de verres est seulement à 10-15 minutes de Venise. L’île est petite, tous les ateliers y sont regroupés, accompagnés de nombreuses boutiques. Et notre vaporetto en direction de Burano s’y arrêtait dans tous les cas donc nous avons décider d’y faire une première halte. Des petites visites de « souffleurs en action » sont organisées très régulièrement et offertes au public. C’est la premiere fois que je voyais cet art en action. C’est très rapide et captivant à regarder. Cela m’a fais pensé aux ateliers de forgerons que nous allions visiter avec l’école lorsque l’on était enfant. Une petite balade le long du canal et un cappuccino (per favore ! ) plus tard, et nous étions sur l’embarcadère pour aller découvrir Burano.

Burano, elle, est connue pour son art de la dentelle. De petites boutiques mignonnes à souhait proposant ombrelles, nappes, robes, gants et j’en passe, ornent le centre de la petite île. Oui, Burano est toute petite riquiqui minuscule, mais c’est tout cocooning, ça y rajoute encore plus de charme. Chacune des maisons de Burano est peintes de couleurs différentes, chaudes et vives en général. C’est tellement tellement pétillant et joyeux. J’avais envie de photographier chacun des murs, chacune des portes, chaque fenêtres. Aucune ne se ressemble, c’est une petite pépite multicolore.

Nous avons eu droit à une petite énorme averse et en avons donc profité pour aller nous ravitailler à ce moment là. Au sortir du restaurant, le soleil brillait à nouveau, laissant place à un sublime arc-en-ciel. Alors, imaginez une seconde, une Caroline, dans une petite île sublime aux couleurs parfaites, et de surcroît, pouvant admirer un arc-en-ciel ? C’était le bonheur.

Je ne sais pas pourquoi, Burano m’a énormément fais pensé à Bocas del Toro. Une île situé au Nord du Panama, côté Costa Rica où j’avais passé une de mes plus belles vacances avec l’Etoile. Enfin si, je sais un peu pourquoi, ces maisons de toutes les couleurs, cette gaieté, ces bateaux de pêcheurs, c’était comme un « déjà-vu« . Troublant, mais hyper agréable de connecter ces moments là. L’environnement est complètement différent bien sûr, mais tout de même, moi, je les ai lié. Pour la petite histoire, Burano est connue pour sa brume en hiver. Pendant que leurs maris allaient au labeur, les femmes brodaient de la dentelle au coin du feu en suivant la plus ancienne des traditions. Et, ce souciant de leurs maris, ces femmes auraient décidés de peindre chacune de leurs maisons de couleurs distinctes, pour que leurs maris les retrouvent facilement en rentrant de leur journée.

IMG_1376IMG_1377IMG_1386IMG_1387IMG_1338IMG_1392IMG_1397IMG_1365IMG_1327IMG_1399IMG_1404IMG_1450

Vous connaissez Burano ? Vous y avez déjà été ? Vous aimez quoi vous dans le voyage ? 

Bisous, bisous

lecieletlesetoiles

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Fabienne dit :

    Cette île a vraiment l air magnifique avec toutes ces couleurs
    J adore😘

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s