Les cigales de Provence – 18.08.2015

IMG_2167

Bonjour, bonjour !!

Comment allez-vous ? Pour ma part, ça roule plutôt pas mal. Plutôt pas mal pas mal du tout je dirais même ! En direct de ma Madeleine de Proust où je viens de poser mes valises pour deux petites semaines, j’irais même jusqu’à affirmer en chantonnant que je suis au top de ma forme !

Je reviens d’un court séjour formidable dans le Sud de la France. Pas mon Sud à moi non. Le Sud des cigales, des calanques, de Bengouze comme dirait l’autre* ( t’as vu les références un peu !?! ), des plages de galets, du ricard et de la vie farniente ! C’était la première fois que j’allais découvrir cette belle région de France qu’est Aix en Provence, et croyez moi, j’en ai pris pleins les yeux !

Mes vacances ont démarré en vitesse. Je n’ai pas eu le temps de vous écrire, et, comme je le voulais, de vous faire partager la seconde partie du « shooting photo » que nous avions fait avec Clarisse. Mais je le ferais à mon retour de vacances, rien ne presse ! Je voulais d’abord vous faire découvrir, ou re-découvrir Cassis, pour ceux qui connaissent déjà, et vous partager mon engouement ; car je suis vraiment tombée sous le charme de cette petite ville provenciale, chantonnante à souhait ! Pour tout vous dire, j’ai terminé mon « job d’été » youpi, hiha, youhouhou, tralalilalou / danse de la joie, le vendredi à 3H30 (du matin, oui, oui, oui !)  ; et j’embarquais dans la voiture direction Cassis le samedi à 6H30. Donc écrire un post, posé, réfléchi, et un poil joli était… comment dire … compromis.

Enfin bon, peu importe non ? L’important c’est qu’il soit rédigé un jour !

C’est ainsi que samedi dernier, j’étais dans la voiture, entourée de mes copains pour aller passer quelques jours de folies dans un endroit de pure beauté. Des amis à mes grands parents, nous avaient gentiment prêté un appartement à deux pas de la première calanque, et du port. (Merci Mamie, merci Papo, vous êtes les meilleurs !) Franchement, il aurait été difficile, pour ne pas dire impossible de trouver mieux. A 7, c’était vraiment le pied. Une vue splendide sur la terrasse chaque matin (enfin, matin. Pas matin, levé du soleil hein ? Parce que là, on dormait encore. Plutôt matin/midi, là où ça tape bien bien fort, et où le soleil scintille sublimement sur le reflet de l’eau) et chaque soir (là par contre, on à vu TOUS les couchers de soleil ! Hahaha ). Situé Chemin des Lombards, soit à 5 minutes à pieds de la première calanque, et 5 minutes à pieds du port avec tous les commerces, bars, restaurants et activités. C’était le top.

IMG_1760

IMG_1996

IMG_2206

IMG_2018

IMG_1768

IMG_2260

Se réveiller par le soleil, le chant des cigales et l’odeur du café que les premiers levés préparent ; passer ses journées à rire, parler, explorer les fonds maritimes et lézarder au soleil ; ne rien faire et à la fois tout faire pour se sentir heureuse c’est merveilleux. Etre entourée des meilleures personnes pour vivre le présent. Se baigner dans une eau claire et bleu comme le ciel, sentir le sel sur sa peau, dans ses cheveux et sur ses lèvres. Rentrer, boire une eau citronnée sur la terrasse ( l’eau citronné = la vie quand il fait chaud !) et rire encore en regardant et triant les photos de la journée. (Entre les jolies, les vidéos, et les ratées il y a de quoi se refaire la journée croyez-moi !). Partir se doucher, entre filles, faire le point sur les coups de soleil attrapés, rire encore parce que ça picote. Préparer l’apéro, retourner sur la terrasse, les cheveux mouillés, commencer à écouter Laura jouer*, chanter avec elle, rire du son comique de sa propre voix, s’en foutre parce qu’on est bien, sentir l’odeur de la fumé, les photographier, les regarder, penser à lui, jouer aux cartes, aller boire un cocktail, un autre, un verre, un autre, commencer la nuit en regardant un film, tous ensemble, et s’endormir les uns sur les autres, vouloir qu’il soit là, rire, rire et encore rire ; et se sentir Vivre.

Cassis c’était ça. En quelques mots, parce qu’en vrai c’était encore mieux. Et j’aurai voulu que ça ne finisse pas.

Mais on le sait, pour pouvoir savourer toutes bonnes choses, il faut qu’elles aient une fin.

De nouvelles aventures ont déjà commencé et j’en profite chaque secondes. Vous connaissez Cassis ? Vous faites des vacances farniente* vous aussi ? Dites moi tout !

Bisous, bisous

IMG_1999

IMG_1804

IMG_1761

IMG_1817

IMG_1997

IMG_2055

IMG_1803

IMG_2273IMG_2017

IMG_2275

IMG_2303

lecieletlesetoiles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s