Life goes by – 24.04.2015

IMG_9667 Tu le fais simplement. Tu te forces à te lever. Tu t’obliges à mettre un pied devant l’autre; chaque matin. Et Dieu sait à quel point c’est dur. Mais tu refuses de te laisser aller. Tu ne t’en laisse même pas le choix. Tu te bats. Tu pleures. Tu cries. Tu te soignes. Tu penses à la vie. Aux liens qui te rattaches à la vie. C’est comme ça que ça marche.

Un pas après l’autre. Un jour après l’autre. Un sentiment après l’autre.

Du sourire aux larmes, tu passes par chacun, chaque jour. Ça fais mal et ça fais du bien. Tu marches, vite, tu cours, encore plus vite. Tu veux que le temps passe vite. Encore plus vite pour ne plus penser, pour te défouler. Les sanglots montent, tu serres les dents. Non, tu ne te laisseras pas aller. Pas maintenant. Pas devant eux. Tu marches. Doucement. Lentement. Tu ne veux pas faire passer le temps. Peut être qu’en allant vraiment très lentement on peut arriver à revenir en arrière ? Tu veux penser à tout. Te rappeler de tout. Chaque mots dit, sentiments ressenti, sourires échangés, baisers volés, corps entrelacés. Tu souris. Tu sais qu’au fond, tu as beaucoup de chance d’avoir vécu ça.

Amitié. Trahison. Amour. Passion.

C’est quoi le plus étrange ? Ressentir le manque permanent ou ne pas savoir ? Mon coeur balance entre l’un et l’autre. Alors on fait ce qu’on peut avec les moyens que l’on a. On comble le manque en faisant comme s’il n’y était pas. Et on tente de se persuader de ce que l’on ne sait pas avec les plus jolies réalités.

Tu prends un coup mais tu te relèves. Tu as mal mais tu avances. Tu es triste mais tu le gardes pour toi, car personne ne doit subir ta colère. C’est dur mais c’est à toi. Tu ne le voulais pas, mais personne ne le voulait pour toi. Tu dois t’appuyer sur ça. Tu dois en faire ta force et non ta faiblesse. Ne pleure pas, endurcit toi. N’ai pas peur, regarde droit devant toi. Ne baisse pas les bras, aie confiance en toi. Ne cherche pas un signe, il viendra à toi. Ne demande pas de l’aide, trouve la en toi.

Ce soir j’avais besoin d’écrire. J’avais besoin de le dire. Ça me fais du bien de vous parler. Avec vous je me laisse aller. En aucun cas je ne cherche à me faire plaindre. J’avais juste besoin de le partager. Parce qu’on a tous besoin de force, pour vivre chaque jour que la vie nous offre. Qu’il soit beau ou moins beau, on en a tous un peu besoin. Comme je reçois la force de l’Etoile, ma famille, mes Amies, et vous; j’aimerai à mon tour vous la transmettre. Vous dire que peu importe ce que vous vivez; que ce soit bon ou mauvais, vous êtes capable de le vivre à 100% ou de le surmonter. Se laisser aller n’est pas une solution. Le passé vous est incontrôlable, il ne peut être changé. Le futur vous appartient, il ne tient qu’à vous. Se lamenter et se plaindre ne changeront malheureusement rien, aussi fort que vous le souhaitez. Riez, pleurez, aimez et partagez. Peu importe l’épreuve que vous êtes en train de traverser, douce ou dure, je crois qu’on a tous un ange qui nous accompagne pour veiller à ce que tout aille bien.

Et puis, si vous n’en êtes pas sûr; regardez le ciel, je vous prête le mien..

A ce jour là.

Summer 2012 347 (2)

lecieletlesetoiles

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Clotilde dit :

    Et ton ange est bien le plus beau :). Love you ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s