Donde tu corazón de niña se queda – 3.04.2015

IMG_1095         Hola, Buenos dias, Bonjour !

Al hablar de esta tierra, quisiera hacerlo en español. Por amor y pasión que se le dedico. Pero bueno, este blog es para compartir cosas con vosotros, y al ver de donde son mis lectores, mejor si sigo en francés creo. jajajaj ( Maman ne fuis pas je continue en français promis 🙂 )

Vous vous rappelez d’un de mes premiers posts sur Séville et oh combien elle m’avait enchanté ? Si non, et si vous avez envie de le lire, vous le trouverez-. Aujourd’hui, vendredi, veille de week-end de Pâques, avec une envie de vacances et d’été à son summum ( comment ça vous n’aviez pas compris ?!? Hihihi ), j’ai envie de vous parler de Valence. ( Non pas Valence d’Agen, ni Valence dans la Drôme (si toutefois seuleument je la place sur la carte de France ! hahah ). Je voudrais vous raconter Valencia. Où plutôt Sagunto; enfin non, Puerto de Sagunto serait le mot juste. Puerto de Sagunto. Ça vous en bouche un coin hein ? C’est exotique hein ? ( Bon en vrai ça l’est un peu moins… Voire beaucoup moins hihihi mais ça; on ne le dira pas) .

Puerto de Sagunto; c’est ma Madeleine de Proust.

Je crois que l’on en a tous une. Une odeur, un son, un goût, un endroit, quelque chose qui nous rappelle une enfance que l’on a idolâtré et adoré et cela qu’importe sa beauté, son attractivité ou son charme. De toute façon, à nous, elle nous séduira toujours comme au premier jour. Chez moi, je crois que nous sommes beaucoup à avoir la même Madeleine de Proust. De mes arrières grands-parents à mon petit frère, en passant par mes cousins; on la chérit passionnément. Certains pourraient ne pas comprendre pourquoi. Mais au fond, notre Madeleine, on ne la choisit pas. Elle est là. On a le coeur tout chaud lorsqu’on en parle. On sourit lorsqu’on y repense. Et puis, un jour, on sait que c’est ça, notre Madeleine à nous. Celle qui sait nous réconforter rien que par la pensée. Celle qui sait nous faire aller mieux. Celle qui nous ramène à ces moments d’insouciance de notre enfance. Celle qui ne nous laissera jamais seul.

IMG_1324

IMG_1356

IMG_1336

Puerto de Sagunto, comme son nom l’indique est un petit port situé sur la côte est espagnole, à hauteur de Valencia. Ses criques, ses fêtes endiablées jusqu’au bout de la nuit, ses innombrables bars, ses galeries et ses musées ne sont pas ce qui vous feront aimer ce petit havre de paix. Non, puisque de tout cela, il n’y a pas.
Sagunto pour nous (aka tout ceux pour qui Sagunto = Madeleine de Proust), c’est se retrouver entre familles et amis sur la plage de 10h à 20h30 pour rire, parler, respirer et profiter. C’est aller au marché écouter les espagnols crier les jeudi et samedi (et dénicher deux ou trois conneries). C’est se réveiller à 10h, déjeuner à 15, boire l’apéro à 22 et dîner à 23h30. C’est courir en bord de mer en Appréciant le vent (pas comme à La Rochelle !!!!). C’est faire une journée shopping entre filles à Valence. C’est aller à Bombazo, Mercadona, chez Stefan, au Plenamar et chez Don Pique ( là, seuls les vrais peuvent comprendre 🙂 !). C’est se rappeler Papi en voyant des Monsieurs jouer à la pétanque. C’est admirer la mer encore et encore, du haut du balcon. C’est la course et le feu d’artifice du 15 août. C’est sentir l’odeur de la Paëlla tout juste terminée. C’est s’apercevoir que le temps passe, les choses changent, les gens aussi, mais que rien ne s’oublie. C’est la sieste sur la plage. C’est manger du melon et de la pastèque. C’est apprendre tous les potins de chacun. C’est siroter un granizado au citron en fin d’après-midi. C’est rigoler en voyant Papo manger une énième glace au turròn. C’est entendre son petit frère négocier chaque année sa prochaine paire de crampons… Soupir … Sourire …
IMG_1094
IMG_1068
IMG_1326
IMG_1338
Notre Sagunto; c’est la simplicité, pure et brute.
Et c’est ce qui fait que chaque année nous avons le besoin et l’envie d’y retourner.

Il n’est pas parfait. Il n’y a pas assez de monde, pas assez de bars, d’ambiance d’été, parfois il y fait trop chaud, d’autres fois, il n’y a pas fait assez beau. ( Les Sudistes sont d’éternels insatisfaits ? Nous ? PAS DU TOUT. ). Mais, toujours, oui, toujours, j’aime le (re)découvrir à chacune de mes venues. J’aime qu’il ne change pas. Qu’il m’évoque tout ces souvenirs d’été passés là-bas. D’une piqûre de méduses, aux insolations attrapées à cramer lézarder en plein soleil, des parties de rigolades à la fête forraine, des livres entiers dévorés en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire . Tant de choses que la liste n’en finirait jamais.

Quand, je pense à Puerto de Sagunto, je pense à mes grands-parents, la plage, la mer, le sable et les coquillages. Je pense à mes arrières grands-parents. Je pense à mes premières vacances entre copines. Je pense à Lo et à L’Etoile. Inévitablement, les personnes les plus chères à mes yeux ont eu à connaître ma Madeleine.

De par ces photos, je ne pourrais même pas vous transmettre un dixième de ce que je vous ai dis. Non, car vous le savez, la Madeleine elle se ressent de l’intérieur. Alors entre Valence et Puerto, je vous montre un peu des deux, avant d’y retourner et de vous en reparler.

Et vous, dites moi, qu’elle est votre Madeleine de Proust ?

Bisous, bisous

IMG_1334

IMG_1329

IMG_1332

IMG_1360

lecieletlesetoiles

Publicités

9 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Fabienne dit :

    Cet article est magnifique et tellement vrai !!
    Oui c est notre Madeleine à nous
    On s y reconnaît vraiment et dans tous les instants .
    Les photos sont superbes et si tu l avais pas écris je n aurai pas reconnu sagunto!
    JJ devrait faire un commentaire demain matin
    Bisous la puce

    J'aime

    1. Merci mamoune ! C’est parce que vous avez su nous la transmettre cette Madeleine ! 🙂

      J'aime

  2. Laptitecousine dit :

    Tout mais vraiment tout est dit !!!! 😍
    Très très beau article ma cousine !
    Je confirme tout !!!
    Tu viens de me mettre la nostalgie :'(! Vite l’été !!!! Gros bisOus ❤️

    J'aime

    1. Vite l’été comme tu le dis oui ! 🙂 On mettra en pratique tout cet article ❤

      J'aime

  3. J J dit :

    Alors La chapeau………Le précédent était très bien aussi mais plus facile à comprendre par tout le monde….celui là est surtout pour les initiés. ……je me suis régalé gros bisous ma puce

    J'aime

    1. J’étais à deux doigts de mettre une photo connu des initiés. Seulement, je ne suis en possession de cette photo que sur mon téléphone !!! Dommage !!

      J'aime

  4. Manon dit :

    Quel bel article, très personnel, mais qui en te lisant ma rappelé des souvenirs d’enfance et m’a donné le sourire. Les photos sont très belles, comme toujours.
    Pour moi c’est Narbonnes, j’y ai un peu les mêmes souvenirs que toi, mes grands parents, la plage, la famille, le marché …

    Bonne journée 🙂

    J'aime

  5. daddy dit :

    Carolina
    Do not forget that you came to Sagunto when you were only 6months!!! it was one main reason that you had it in you heart

    Bises Caro

    J'aime

  6. Martine dit :

    Alors la ! bravo pour ce petit bijou d’article ma petite Poulette.Que du plaisir en le lisant .J’ ai decouvert ce Puerto Sagunto,une fois il y a pratiquement 25 ans .Je ne sais plus si nous y sommes retournés depuis .Mais je vous ai tellement entendus de fois raconter vos souvenirs d’été que tout ce que tu racontes ,m’est familier:le balcon haut avec vue imprenable sur la Belle Bleue,le restau en bas,les joueurs de boules,le marché….Ma Madeleine à moi Elle doit etre juste plus haut …à Calafat.
    Bisoussss

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s