Oh ville Lumière – 08.02.15

IMG_1103

Imaginez vous.
Vous êtes assis(e) sur la rambarde de marbre de la place des Invalides. Vous regardez les gens, tour à tour. Face à vous, le dôme des Invalides. Connu des habitués mais pas le plus populaire de Paris. Pourtant il vous envoûte.

Fermez les yeux et imaginez vous montant les marches de Montmartre. Une après l’autre, sans vous retourner. Vous arrivez sur la place du Tertre. Vous êtes charmé(e) par tous ses peintres. Vous les regardez, vous êtes fascinée vous suivez le mouvement, descendez un petit peu, allez sur votre gauche et s’étend devant vous la ville Lumière. Capitale française. Le jour se couche, le ciel vous offre un dégradé de couleurs pastels. Rose, bleu, orangé. C’est la dixième fois que vous le voyez mais vous ne vous en lassez pas. C’est de toute beauté. Vous n’avez même pas besoin de lever la tête pour voir le ciel, il est la, devant vous, étendu à l’infini, vous lui souriez.
Puis vous vous retournez car vous entendez cette mélodie.  » No woman, No cry ». Et la, devant vous, un groupe de personnes assises sur les marches du Sacré-Coeur chante Bob. Sacré Bob. Et vous souriez. Vous souriez parce que c’est beau. C’est si beau qu’on en oublie le froid glacial. On oublie tout parce qu’on est bien.

Maintenant, ne fermez pas les yeux. Ne fermez pas les yeux, mais imaginez vous. Il est 8 heures, vous sortez de l’hôtel, Paris s’éveille. Terrasses de Bistrot aux couleurs rouges et or, odeur de croissants , rosée du matin, ciel bleu turquoise, architecture hausmaniennes, vous avez dit : « le charme à la française  » ?
Vous marchez. Vous vous emmêlez les pieds sur les pavés ( Ah non pardon; ça c’est moi.. ! Un jour si je trouve la méthode je vous apprends comment faire parce que ca relève du secret quand même..hahahah !). Vous rigolez et continuez.

Vous arrivez au concept store Colette. Vous rentrez, fascinée vous hésitez à toucher et puis merde c’est trop beau. Vous montez. Ah.. Ils font les sacs Céline aussi..? Ah.. Peut être qu’ils sont en réduction ici ? Oh..Ah..Waouuuuh..Il me va bien ? Oh.. Ah.. Non, toujours pas de réduction.. Gniiiii..

Vous continuez. Vous longez la Seine, passez devant l’Hotel de Ville, vous vous aventurez au Marais. Les boutiques sont folles. Les vitrines sont folles. Vous rentrez, sortez, re rentrez, re sortez. Vous voyez des pièces, des matières, des sacs, des chaussures. Vous voulez tout. Le vendeur compris dans l’addition. Vous vous retrouvez Rue des Rosiers. Vous êtes amoureuse. Vous avez le soleil en pleine face. C’est bon. Un bisou sur le front, vous êtes comblée. Protégée.

Vous voilà boulevard Saint Germain des Près. Vous remontez. Vous sirotez un jus pomme/orange/ananas. Vous arrivez boulevard Saint Michel. Vous pensez au Monopoly .. Hum hum. Comme il doit faire bon vivre Paris. Vous avez le Panthéon sur votre gauche. Vous apercevez la Tour Eiffel sur votre droite. Vous avancez et arrivez Jardin du Luxembourg. Vous souriez. Elle s’arrête quand d’être belle la Parisienne ?
Vous vous asseyez sur les chaises métalliques vertes, vous manquez bien évidemment de tomber mais avec toute grâce faites comme si tout était maîtrisé de A à Z, vous êtes « in da place ». Vous regardez les gens, vous étudiez le style de chacun, les pigeons roucoulent, les gens s’embrassent. Ah oui, ou aviez-vous la tête, Paris, ville des amoureux. Vous souriez, encore. L’amour c’est niais. L’amour c’est beau. Et il vous manque.

Et puis vous fermez les yeux. Vous êtes dans le train. Dimanche soir. 18 heures. Vous avez passé un chouette weekend. Vous détestez repartir. Vous adorez y repenser. Refaire un moment. Sourire à une bêtise dite. Vous êtes heureuse. Mais vous vous rappelez que vous êtes un peu idiote. Vous n’avez pas pris votre carte mémoire pour faire de jolies photos. Heureusement vous aviez vos yeux, mais quand même. Alors vous rigolez. 36 15 histoire de ma vie. Ou plutôt de mon week end. Et le votre il était comment ?

Ps : J’ai sauvé deux petites photos au moment ou j’avais un semblant de batterie sur mon téléphone. Oui parce que quand on fait les choses chez Caroline on ne les fait pas à moitié. Jamais. On oublie l’appareil photo ET on part avec 10% de batterie sur son téléphone. Gniiiiiii….

Ps 2 : Ça vous intéresserai un article avec mes adresses parisiennes ? J’ai découvert pas mal de nouvelles choses !

Bisous, bisous

IMG_1104

lecieletlesetoiles

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Maria dit :

    En lisant tes textes j’ai toujours le sourire 😊 tu es trop forte .. J’adore lire tes articles , tu me régales .. Toujours des petits trucs qui font rires .. Continue comme ça t’es géniale . Des bisous Jolie Caro 😘😘

    Aimé par 1 personne

  2. Fabienne dit :

    On a l impression d une pretty woman en lisant cet article
    Paris toujours aussi Magique!
    Ah ce sac Céline il te suit partout 😊

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s