Les choses simples – 24.01.15

IMG_3678

Bonjour, bonjour !

Ça y est; je suis retournée sur les bancs de l’école, d’où la « petite » grosse absence ici… Je sais je suis trop nulle. Mais 1 semaine pour : passer du temps avec l’Etoile, retrouver sa famille et ses amis et se préparer à repartir et bien c’est assez … court. Hahahah. Mais bon, trêve d’excuses je suis de retour et vais reprendre un rythme plus soutenu parce que ça me manque de ne pas écrire ici vous savez !

Alors ce retour à l’école; parlons-en. Je l’appréhendais pas mal. Après 6 mois de stage en entreprise super intense et dynamique; repasser de l’autre côté ; à écouter quelqu’un parler et avoir des devoirs à faire en rentrant à la maison… Mouais, bof.. vous connaissez le refrain.

Et bien… roulement de tambours… je me suis surprise à moi-même !!! Je l’ai apprécié ce retour. Je suis assez curieuse et excitée de voir ce que ce nouveau ( et dernier ? ) semestre va m’apporter. Un mémoire à rédiger; des cours spécialisés je suis assez impatiente ( on en reparlera sans doute dans deux semaines dès que je serais super trop méga stressé et carrément INCAPABLE de faire tout ça !!! Hihihi ). En attendant je suis motivée, j’ai vraiment envie que ce mémoire soit une valeur ajoutée; à la société, à une entreprise, à quelque chose. Je ne sais pas encore quoi, ce n’est pas bien défini dans ma tête. Mais je vous en reparlerai vite quand j’aurai défini mon sujet.

IMG_3681IMG_3704

Aujourd’hui, je voulais revenir sur un de mes derniers moments aux Etats-Unis. Oui ça me manque déjà trop. Non mais vous me verriez, j’ai l’impression de parler de ça à tout bout de champ à toutes personnes qui croisent mon chemin. C’est une horreur ! ( Merci les filles de supporter mes énièmes récits à chaque fois ! )

Le dernier jour, pour me rendre à l’aéroport chargée de mes 4 valises, de mon sac à main et de moi-même (oui parce que vous comprenez pour alléger sa valise et tout emporter avec soi ; on est capable de beaucoup et devenons vite un POIDS à nous-même, comme si celui des valises n’était pas assez hein ? Hum hum… ) C’est ainsi que je suis partie avec 2 pulls, mes bottes les plus lourdes et bien évidemment les plus SIMPLES à enlever à la douane ( vous voyez une jeune fille avec des bottes montant au dessus de genou agripper ses mains à quelque chose de solide et secouer sa jambe avec beaucoup de grâce et de dignité ( si toutefois il en reste à ce moment là ), un chapeau sur la tête ( qui tombe quand je secoue la jambe pour enlever les bottes bien évidemment sinon franchement ce ne serait pas drôle ). Croyez moi, je suis VRAIMENT un poids pour moi-même dans ces moments là.

IMG_6382

IMG_3672

Enfin bon, je m’égare, je ne suis pas là pour vous embêter avec mes galères de voyageuses ( mais si ça vous intéresse j’en aurais… comment dire.. des tonnes quelques unes à vous raconter !! )

Revenons-donc à nos moutons new-yorkais, vous comprenez que pour m’en aller à l’aéroport, mon déménagement et moi-même avons pris un taxi.

Et comme toujours dans le taxi ; j’ai parlé avec le chauffeur ( j’adore faire ça ; c’est un peu bizarre ok, mais on en est plus à une chose bizarre avec moi vous l’avez compris je crois ! ) et figurez-vous que très souvent ce sont des gens très observateurs qui ont vécu dans le pays où l’on se trouve durant de nombreuses années et qui nous apprennent énormément. Alors on parle ; de ce qui s’est passé en France, de la perception du monde et des choses qui changent et évoluent avec le temps, du soleil et de la lumière des jours d’hiver à New York, d’Edith Piaf et de la Guadeloupe, de la Provence française et des chanteurs de jazz en Louisiane et puis on se rapproche de la fin du voyage. On aperçoit les panneaux signalant l’aéroport J.F. Kennedy. Je lui dis alors que je n’ai pas envie de m’en aller.

Ce à quoi il répond tout simplement et naturellement.

– «  Then, don’t go » ( traduction pour maman : « Alors, ne pars pas »

– Moi : « Oui mais quand même j’ai envie de retrouver l’Etoile, ma famille et mes amis. »

– Lui : «  Alors vas les retrouver et puis reviens. C’est pas très cher un billet pour New York. Tu reviens, tu trouves un travail, tu amènes l’Etoile et voilà. » ( accompagné d’un immense sourire. Celui qui est vrai et qui encourage chacune des paroles qu’il vient d’exprimer. )

Au fond c’est vrai. Pourquoi cela devrait-il être plus compliqué ?

Certaines personnes voient les choses si simplement. Facilement. C’est beau je trouve. C’est apaisant. S’imaginer; l’espace d’un instant que ça pourrait être simple, comme on le souhaite. Et savourer le moment.

Après je suis sortie du taxi, j’ai repris mes petites valises et me suis retrouvée à faire des changements de soutiens gorges, culottes et chaussures de l’une à l’autre pour des histoires de poids… la vie à repris son court quoi. Mais je souriais. Pourquoi ne pas voir la vie et l’avenir simplement ? Les barrières arriveront toutes seules, pas besoin de les anticiper… Non ?

Excusez moi pour ce petit pavé… mais franchement, vous m’avez manqué.

Bisous bisous

IMG_3637

Processed with VSCOcam with f2 preset

IMG_5125
IMG_5076lecieletlesetoiles

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Clotilde dit :

    Et tu nous as manqué à nous aussi pendant ce temps. Jolie histoire ❤

    J'aime

  2. Fabienne dit :

    Toujours ces valises à faire et défaire

    Mais que d expériences tous ces voyages et ces découvertes !
    Ce n’est pas fini …..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s